La plupart des produits de KFM LEADERS sont à base d’huile d’argan.

Huile d’argan:

L’huile d’argan est tirée de l’arganier, arbre endémique du Maroc (présent surtout dans le Souss et les régions voisines) et du Sud-Ouest algérien (dans quelques petites stations autour de Tindouf, où sa présence est limitée). Elle est très utilisée dans la cuisine traditionnelle du Souss.

Riche en vitamine E, en antioxydants, elle est aussi employée pour ses propriétés cosmétiques. En 2010, cette huile est devenue à la mode, et la demande a fait exploser les prix. Les fraudes sont fréquentes, et de nombreux produits dits « à l’huile d’argane » n’en contiennent pas ou très peu.

  • Spécificités: Il existe deux types d’huile d’argan selon que les amandons sont ou non torréfiés avant utilisation:

L’huile alimentaire, plus sombre et au goût plus prononcé à cause de la torréfaction, s’utilise comme une huile habituelle pour préparer les aliments, mais ne doit pas être portée à haute température. Elle est très nutritive et constitue, avec des amandes pilées et du miel, l’amlou, une pâte très nourrissante souvent consommée au petit déjeuner.

L’huile cosmétique, plus claire, s’utilise en application sur la peau et les cheveux et aurait des vertus contre la chute des cheveux, l’eczéma, la déshydratation cutanée. La chercheuse Zoubida Charrouf, spécialisée en chimie organique à l’université Mohammed V de Rabat, a beaucoup contribué à la connaissance scientifique de cette huile et des autres sous-produits de l’arganier. Grâce au CRDI (Centre de recherches pour le développement international, société d’état canadienne), elle a aussi œuvré à l’établissement des toutes premières coopératives de traitement de l’huile d’argan, entièrement dirigées par des femmes.

  • Composition:

L’huile contient entre 0,34 % et 0,79 % de composé insaponifiable.
L’huile d’argane contient 43 % d’acide oléique (Oméga-9), 36 % d’acide linoléique (Oméga-6) et le reste étant leur forme mono-glycérique respective.
Elle contient, en plus de ces acides gras, des tocophérols (vitamine E), du squalène, des stérols et des polyphénols.

Les stérols majoritairement présents dans l’huile d’argan sont le schotténol (147mg/kg) et le spinastérol (122mg/kg). Par comparaison l’huile d’olive et l’huile de tournesol contiennent majoritairement du β-sitostérol.

  • Huile alimentaire:

Ses propriétés organoleptiques en font une huile précieuse pour l’art culinaire. Son goût d’amande et de noisette (dû à une légère torréfaction qui lui donne aussi sa couleur plus foncée) rehausse la saveur des plats, comme le couscous, les poissons et les vinaigrettes.

D’après des études menées chez l’animal, l’huile d’argan permet de :

Stabiliser l’hypercholestérolémie,
Stimuler les cellules cérébrales et le fonctionnement du foie.
Protéger le tissu conjonctif.[réf. nécessaire]
Le litre d’huile d’argan alimentaire est généralement vendu au Maroc entre 200 et 600 dirhams, soit environ de 18 à 55 €. Vendu en France, le prix du litre d’huile d’argan, alimentaire ou cosmétique, varie entre 70 et 200 €, voire plus selon le conditionnement.

  • Propriétés cosmétiques:

Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères pour ses propriétés cosmétiques, cette huile de couleur miel est riche en acides gras essentiels oméga-6 et en tocophérols (vitamine E), antioxydants qui préviennent le dessèchement de la peau. Elle s’utilise aussi bien en massages légers sur le visage qu’en application locale sur les zones du corps particulièrement desséchées.

Kenza Qiraouani Boucetta, Zoubida Charrouf et al. ont montré que la consommation d’huile d’argan et/ou l’application d’huile d’argan sur la peau améliore l’élasticité de la peau chez les femmes ménopausées. Ils ont également montré que l’application cutanée d’huile d’argan redynamise la peau, relance les fonctions vitales des certaines cellules épidermiques, restaure la barrière cutanée et neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Ces derniers sont largement générés par le rayonnement UV solaire, l’ozone et l’exposition à la fumée du tabac. En application dermatologique l’huile d’argan exerce donc un effet nourrissant, elle stimule l’irrigation. Elle contribue à prévenir l’apparition des rides, de la cellulite, des vergetures et des pattes d’oie.

  • Agriculture:

Fruit de l’arganier (région d’Essaouira, Maroc)
Les chiffres approximatifs de l’argan :

2 000 personnes travaillent dans les coopératives marocaines consacrées à l’huile d’argan.
La production annuelle est de l’ordre de 2 500 à 4 000 tonnes.
800 000 hectares plantés. Perte de 600 ha/an de la surface plantée depuis le début du siècle dernier en arganiers.
La densité d’arbre par hectare varie suivant la région : de 250 arbres par hectare à 150 km au nord d’Agadir dans l’Atlas et environ 40 arbres dans le désert bordant la région de Guelmim (Anti-Atlas)..
Un arbre produit de 10 à 30 kg de fruit environ.
Il faut environ 38 kg de fruit ou bien 2,6 kg d’amandons pour produire 1 litre d’huile.
Pousse exclusivement au Maroc, en Algérie et désormais au sud d’Israël.

  • Huile d’argan et santé:

L’huile d’argan est réputée non allergisante. La première publication d’un cas d’allergie à l’huile d’argan ne date que de 2010, avec rhino-conjonctivite après inhalation, et gêne pharyngée, douleurs épigastriques et hypersialorrhée après consommation d’huile d’argan par une femme marocaine de 34 ans. Les prick-tests cutanés à l’huile et à la pâte d’argan ont été positifs et suivis d’une urticaire généralisée avec gêne pharyngée et diminution du peak-flow (en français débitmètre de pointe). L’allergie est causée par une protéine qui ferait partie de la famille des oléosines, déjà en cause dans les allergies à l’arachide et au sésame. Les auteurs de l’étude de cas soulignent la possibilité de réactions allergiques sévères à faibles doses.